Blog

Rempotage ou surfaçage

by DansTutoriel 4 août 2020
  • Pourquoi rempoter ou faire un surfaçage ?

Pour la croissance de la plante. Pour vulgariser on considère que la taille de la plante est de 2/3 de ses racines. On va donc rempoter dans un pot plus grand pour permettre à la plante de continuer son développement. On fait un surfaçage* car le terreau est nutritif en général moins de 2 ans, il faut donc « changer » le terreau pour éviter de devoir ajouter des intrants* style engrais et permettre à la plante de créer de nouvelles racines. Poussez à l’excellence, cette technique peut vous permettre de garder une plante plus de dix ans dans le même pot !

Si cela vous paraît être une technique trop périlleuse, il existe une solution qui consiste à gratter et enlever uniquement la couche supérieure de vieux substrat afin de le remplacer par le nouveau. Cela vous évitera de devoir rempoter complètement la plante. 

  • Astuce ! 💡

 Pour faciliter le rempotage faites sécher la terre avant l’opération.

Comment rempoter ?

  • Préparez le nouveau pot en remplissant le fond de terre.
  • Prenez votre ancien pot et maintenez la tige de la plante entre vos doigts, ensuite retournez le pot et réceptionnez la motte* dans votre main. Comme expliqué ci-dessus, il est conseillé à cette étape de secouer votre motte pour enlever une partie (1/3 environ) de l’ancien substrat. Si vos racines sont très longues vous pouvez les tailler modérément, cela peut aussi aider à les démêler.
  • Disposez la motte sur le fond de terreau que vous avez introduit dans le pot en faisant bien attention à étaler correctement les racines afin qu’elles ne s’emmêlent pas comme un chignon compact.
  • D’une main soutenez la motte (le collet* doit légèrement dépasser du pot) et de l’autre ajoutez le nouveau substrat* tout autour en tapotant le pot à chaque ajout.
  • Une fois le pot rempli, tassez avec vos doigts le substrat qui entoure la motte, rajoutez si nécessaire le restant du substrat de manière à ce que le collet soit légèrement enterré (maximum 1 cm).
  • Paillez* votre pot (image 9)  et placez-le dans une bassine avec un fonds d’eau de plus ou moins 5 cm d’épaisseur.
  • Arrosez modérément par-dessus le pot, attendez une dizaine minutes et enlevez le pot pour s’assurer que tout l’air a été remplacé par l’eau. Évitez, surtout si vous effectuez un surfaçage, quand vous remportez de remettre directement votre plante en plein soleil, ménagez-lui un petit ombrage le temps qu’elle produise ses nouvelles racines.
Plante avec paillage composé de copeaux de bois
  • surfaçade
  • intrants
  • motte
  • collet
  • substrat
  • pailler

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • quatorze + 9 =

1
    Panier